La Toupie  >  Dictionnaire  >  Les communs

"Toupictionnaire" :
Le dictionnaire de politique


Les communs

Les biens communs


"Avec la crise du système libéral, sur ces bases, les communs reviennent d'actualité à partir des années 2000. Certains vont y voir la grande "alternative" du XXIe siècle. D'autres rêvent que "la lutte pour la défense des biens communs se transforme en une lutte pour un nouveau modèle social"."
Bertrand Rothé - Les communs, la vraie idée révolutionnaire, dans Marianne, 20/12/2015


Définition de les communs


Etymologie : du latin communis, commun, qui appartient à plusieurs ou à tous, lui-même issu de "cum", avec, ensemble et de "munus", office, fonction, charges, obligations.

L'expression les communs (commons en anglais) ou biens communs désigne l'ensemble des ressources qui sont partagées, gérées et entretenues collectivement par un groupe de personnes, une société ou une communauté. La gestion des communs est régie par des règles et avec une gouvernance établies par le groupe dans le but de permettre leur utilisation par chacun des membres tout en préservant ces biens dans la durée (pérennité).

Il est parfois établi une distinction entre les communs et les biens communs. Ces derniers, bien qu'appartenant à tous, ne sont pas nécessairement gérés en commun.

Les communs peuvent être :
  • d'origine naturelle : forêt, cours d'eau, terre cultivable, eau potable, ressources en gibier, semences, etc.

  • matériels : machine-outil, bâtiment, véhicule, etc.

  • immatériel : connaissance, savoir-faire, logiciel libre, etc., dont les droits d'usage peuvent être régis par les licences Creative Commons.
    Exemples : Wikipédia, Firefox, Linux.
Les communs forment une troisième voie à la propriété privée et à la propriété publique, centrée autour de la notion d'usage.

L'américaine Elinor Ostrom a obtenu le Prix Nobel d'économie en 2009 pour ses travaux sur la gestion des biens communs. Elle a montré que la meilleure garantie de préservation de certaines ressources était une gestion partagée et négociée, pouvant être parfois plus efficace que la propriété privée ou publique. C'est notamment le cas pour les ressources environnementales et les connaissances numérisées.



Accueil     Dictionnaire     Haut de page