La Toupie  >  Dictionnaire  >  Islamisme, islamiste

"Toupictionnaire" :
Le dictionnaire de politique


Islamisme, islamiste


"L'islamisme est, certes, la maladie de l'islam, mais les germes sont dans le texte lui-même."
Abdelwahab Meddeb - 1946-2014 - titre d'un article dans Libération, 23/09/2006


Définition d'islamisme


Etymologie : composé de islam, emprunté à l'arabe islãm, soumission à la volonté de Dieu, religion des musulmans, avec le suffixe -isme, servant à former des mots correspondant à une attitude, un comportement, une doctrine, un dogme, une idéologie ou une théorie.

Historiquement, le terme islamisme désignait l'islam, la religion des musulmans. De nos jours, il n'est plus utilisé dans ce sens.
Synonymes : islam, mahométisme (terme employé par Voltaire).

L'islamisme est un mouvement à la fois religieux et politique qui promeut l'expansion de l'islam ainsi que l'application stricte de la loi islamique, la charia, considérée comme l'unique source du droit, dans tous les domaines de la vie publique et privée. A la fois idéologie et mouvement politique radical, basé sur les fondements de l'islam, l'islamisme peut faire appel à la violence pour parvenir à ses fins et prendre des formes extrémistes, voire terroristes.
Synonyme : islam politique.

L'usage du terme islamisme, avec ce sens, s'est développé depuis les années 1970 et donne parfois lieu à des controverses. Certains islamologues ou commentateurs considèrent, en effet, qu'il n'est pas possible de distinguer l'islamisme de l'islam compte tenu des textes sacrés qui, s'ils sont pris à la lettre, contiennent tous les ferments de l'islamisme, ainsi que du comportement du prophète.
C'est le cas, par exemple, de Waleed Al-Husseini, essayiste et écrivain athée palestinien, politologue et fondateur du Conseil des ex-musulmans de France : "Tous les enfants apprennent l'Islam au début de leur scolarité, et sont ainsi immergés dès leur plus jeune âge dans la violence véhiculée par le Coran. A défaut de laisser les enfants libres de ne pas étudier l'Islam, au moins pourrait-on mieux expliciter les textes appelant à tuer les non-musulmans, afin de ne pas générer de nouveaux kamikazes. Mais ce système éducatif ne craint pas de fabriquer des générations entières acquises à l'Islam dans sa forme la plus radicale." (Blasphémateur ! - 2015)

L'islamisme se retrouve dans les deux courants de l'islam, avec le même refus de la modernité occidentale et en réaction à des régimes politiques autoritaires :
  • le sunnisme (exemples : Les Frère musulmans, Al-Qaïda, Daech)
  • le chiisme (exemple : Etat islamique instauré en Iran après la révolution de 1979)

Islamiste

L'adjectif islamiste qualifie ce qui est relatif à l'islamisme.
Exemples : la mouvance islamiste, la propagande islamiste.
Il ne doit pas être confondu avec l'adjectif islamique : relatif à l'islam.

Un islamiste est un partisan de l'islamisme.



Accueil     Dictionnaire     Haut de page