La Toupie  >  Dictionnaire  >  Islamo-gauchisme, islamo-gauchiste

"Toupictionnaire" :
Le dictionnaire de politique


Islamo-gauchisme,
islamo-gauchiste


"Dans cette entreprise de conquête du pouvoir, les islamistes bénéficient de soutiens inattendus, je veux parler d'une certaine gauche bien-pensante qui a sombré depuis quelques années dans ce qu'il faut bien qualifier de dérives, d'islamo-gauchisme. Nos camarades de cette gauche différentialiste et relativiste ont mis les deux genoux à terre face aux islamistes."
Djemila Benhabib - Musulmanes et laïques en révolte, 2014


Définition d'islamo-gauchisme

L'islamo-gauchisme (quelquefois écrit islamogauchisme) est un néologisme polémique visant à dénoncer une alliance contre-nature ou une convergence entre une partie de la gauche et de l'extrême-gauche, censée être progressiste, et la mouvance islamiste, réactionnaire. Il trouverait son origine au Royaume-Uni dans l'idée énoncée au sein de l'extrême-gauche que l'islam pourrait contribuer à faire émerger un mouvement révolutionnaire.

En France, le terme islamo-gauchisme a été utilisé pour la première fois par le politologue, sociologue et historien des idées, Pierre-André Taguieff, dans son essai La Nouvelle Judéophobie (2002), suite à des manifestations pro-palestiniennes où des militants d'extrême-gauche "anti-impérialistes" ont défilé au côté d'islamistes radicaux. Son usage s'est ensuite développé à l'occasion du débat sur le port du voile en 2003.

Le fait que le mot "islamo", selon le sens qui lui est donné, peut renvoyer aussi bien à l'intégrisme islamique qu'à l'ensemble de la population musulmane renforce la nature polémique du terme islamo-gauchisme.

Islamo-gauchiste

Un islamo-gauchiste est un défenseur ou un partisan de l'islamo-gauchisme. Etre qualifié d'islamo-gauchiste est considéré par ceux qui en sont l'objet, comme une injure et comme un moyen de disqualifier les défenseurs des Droits de l'Homme, un "oxymore disqualifiant" (Le Monde - 18 décembre 2019).
"L'expression "islamo-gauchistes" désigne les intellectuels, journalistes, militants ou responsables politiques qui refusent de dénoncer l'islam radical sous prétexte de ne pas "stigmatiser l'islam"."
Alexandre del Valle - La stratégie de l'intimidation, 2018

Pour Caroline Fourest, journaliste, essayiste française, "il désigne ceux qui, au nom d'une vision communautariste et américanisée de l'identité, combattent le féminisme universaliste et la laïcité."

Argumentation

Arguments de ceux qui dénoncent l'islamo-gauchisme :
  • indifférence à la mémoire de la Shoah (Alain Finkielkraut, Le Monde, 13 juin 2010),
  • antisionisme,
  • entretien du déni de l'antisémitisme des "quartiers" et du racisme anti-Blancs,
  • sous-estimation de la montée de l'islam politique par la gauche,
  • complaisance avec l'islamisme, voire avec le terrorisme,
  • encouragement au développement d'un communautarisme anti-républicain,
  • abandon des valeurs de laïcité,
  • etc.

Réponses et arguments de ceux qui sont qualifiés d'islamo-gauchistes.
  • affirmation sans preuve reposant sur un fantasme et permettant de clore le débat sur un sujet très sensible,
  • refus de stigmatiser l'islam,
  • refus d'envisager la complexité des phénomènes sociaux,
  • remplacement de la "lutte des classes" par la "lutte des races",
  • etc.

Dans les débats, les termes islamophobe et islamo-gauchisme vont de pair, l'un servant à répondre aux accusations formulées par l'autre camp.



Accueil     Dictionnaire     Haut de page