La Toupie   >   Forum des Toupinautes > Vos propositions pour un monde meilleur


 Forum des Toupinautes 


Le forum des Toupinutes est clos depuis le 18/02/2021

Je rappelle que vous avez la possibilité de participer à la Toupie de différentes manières : Cf. la page Comment contribuer à la Toupie.
Pierre Tourev

Forum : Vos propositions pour un monde meilleur

(209 messages)


Page : 1 2  3  4  5  Suivante  Dernière

Léon   -   2020-12-26 - 19:38
Réponse à Sebou
Du taf pour tout le monde, je suis d'accord avec vous. Ne serait-ce déjà que pour nettoyer l'environnement. Du moins les fossés, les chemins, les berges des rivières, les plages etc.
Ce ne sont pas les paires de bras qui manquent. Travailler au grand air, faire quelque chose de réellement utile, normalement on devrait trouver des candidats sans problème. Et qu'on ne me demande pas comment on va les payer.

Tout est lié, je le dis souvent. Déjà, ce n'est pas du jour au lendemain que nous rendrons le monde meilleur. Si nous pensons voir de notre vivant les effets au niveau mondial de nos actions individuelles, alors nous risquons d'être déçus.

Nous pouvons et nous devons bien sûr, agir à notre petit niveau (local), mais nous devons absolument penser global. De toute façon le Problème est mondial. Nous devons penser en termes d'énergie (voir le forum Transition énergétique), nous devons tenir compte des lois de la nature (physique, chimie, biologie etc.) ainsi que des mentalités, des différences de cultures etc. etc. Nous devons accepter l'idée que nous (habitants des pays riches) sommes des petits-bourgeois.
(lire Le Petit Bourgeois Gentilhomme d'Alain Accardo). Nous devons cesser de prendre nos rêves pour des réalités, du moins beaucoup de nos rêves (exemples : le Grand Soir, l'énergie illimitée gratuite et propre, la possibilité d'avoir le beurre et l'argent du beurre etc.) Nous devons essayer de voir ce qu'est l'essentiel, le bonheur, la réussite etc.

Nous devons combattre la bêtise, du moins la grosse et surtout la pire, la haine. Nous devons comprendre que seul nous ne sommes rien, que la confiance est la base du vivre-ensemble, que sans confiance tout s'effondre.

Contrairement à vous je pense que tout ça va être très compliqué. Mais ça ne fait rien il faut bien essayer.


Sebou   -   2020-12-12 - 03:31
Alors la au moins y'a du taf pour tout le monde !
Hello a tous
J'ai lu l'essentiel des propositions et il y a de belles choses !
Pour ma part je découvre le site et j'ai été direct sur cette rubrique
car il me semble important d'envisager des solutions au lieu de ne
parler que de problèmes. Cette la collapsologie nous permet de
prendre conscience du défit à relever et c'est très bien mais en
face je n'ai pas trouvé de propositions de solutions.
En dehors du bilan de l'état du monde je pense qu'il faut faire en
parallèle un bilan de l'état physiologique de l'humanité et des
solutions technologiques.
Pour ce qui est de l'état du monde et des problèmes à régler je
pense qu'on est tous au clair plus ou moins.
Pour ce qui est de l'état des humains c'est plus compliqué mais
pas infaisable et permis les problématiques réqurantes j'ai repéré :
- La peur
- L'orgeuil : ou Ego surdimentionné
- L'individualisme (souvent indui par la peur)...
Pour les principales.
Apres il y a de belles prises de conscience par rapport à cela et la
spiritualité gagne du terrain.
Il faut donc prendre le temps d'expliquer, de rassurer, pour que les
gens comprennent que le bien être de tous est la clef avec le
respect des différences bien entendu et que l'accumulation de
biens matériels ne rend pas heureux dans le long terme. Si si c'est
prouvé et il y a plein d'exemples.

Pour ce qui est de la technologie il y a plein de solutions. Je suis
persuadé que l'énergie gratuite (ou presque) ça existe et que l'on
est capable de faire des objets qui durent, qui durent, encore et
encore et que l'on pourrait réparer facilement et à moindre frais

Seulement il faut impérativement se sortir de ce schéma de la
production débridé sous prétexte de donner du travail aux gens.
surtout quand on voit que :
- Cela ne marche pas et qu'en plus il parait que le chômage est
une invention intentionnelle
- Que cela participe à la destruction de l'environnement

Donc il suffit de faire la somme de tout le travail nécessaire pour
répondre au besoin de tous et de repartir ce travail. Est ce si
compliqué ?

Et en fait la base c'est cela : une obligation mondiale et impérative
que chacun ai un toit, à manger pour le corps et l'esprit. (remettre
l'humain au centre des préoccupations)

Et pour coordonner tout cela je ne pense pas qu'il faille compter
sur les peuples : beaucoup trop compliqué.

Une politique forte est impérative. Mais pas une politique
politicienne. Une vrai politique au service des peuples. Contraires
à la politique actuelle au service des grand patrons et des nantis.

La preuve en est que la seule vrai avancé environnementale du
20e siècle a été impulsé par une politique forte : l'interdiction du
Freon F316 pour la préservation de la couche d'Ozone : et ça a
marché !

Et croyez moi ! rien que pour nettoyer toutes nos bêtises, il va y
avoir du travail pour tout le monde.

Je suis convaincu que les solutions ne sont pas si compliqués par
contre il y a certains problèmes qui craignent vraiment. Je ne
pense pas que les peuples ont pris la mesure du drame du
nucléaire ... encore récemment j'ai appris des choses qui font froid
dans le dos et qui pourrais vraiment nous causer du tort (doux
euphémisme)

Au plaisir de pouvoir échanger.

Piko   -   2020-08-11 - 19:42
Rendons le monde parfait en supprimant les imperfections
Je pense qu’il faut changer ce monde personnellement j’ai
voué mon existence à prendre la tête de la France afin de
m’en faire un tremplin pour rendre le monde meilleur je veux
supprimer les inégalités toutes les inégalités le racisme mais
aussi le danger les criminelles les violeurs... je pense que c’est
possible.

trioxhydre_   -   2020-05-13 - 14:43
Retour aux sources
Personnes ne se posaient de questions lorsque le monde n'était que néant, ce monde meilleur est >mort tué par l'évolution égoïste de notre espèce.


contre les assassins   -   2020-05-05 - 14:22
pour un monde plus juste
Heureusement que vous êtes et ne serez jamais président..
Et si les gens ne sont pas d'accord avec vous ?
Vous établirez aussi des Goulags comme vos amis les bolcheviks ??!!
On se rappelle toujours d'Hitler, mais vos amis ont fait plus de 60 millions de morts.
On devrait abolir et interdire ce torchon qu'est le drapeau communiste

JOSEPH_DELETRE   -   2020-02-08 - 20:31
Raison de l'Existence
A l’heure où l'être doué de conscience supprime
la part d'être de son identité pour n'être plus
qu'une chose corrélée réduite à expliquer les
phénomènes par leurs manifestations sans
causes, qu'une chose connectée et asservie aux
algorithmes, qu'une chose relative sans vérité
propre, qu'une chose marchande dans un monde où
le progrès n'est plus synonyme que d'innovation
sans projet _ alors la question de l’être
devient cruciale: Que sommes-nous, quelle est
la raison de l'existence?

L’univers existe. Or, l’existence relève de ce
qui est puisque que toute chose existante peut
toujours être définie par certains attributs.
En d'autres termes, toute chose existante est
nécessairement sujet du verbe substantif: être;
sans lequel rien ne pourrait être défini à
commencer par l'être humain.

Etant donné que l’existence ne saurait émerger
du néant sans en faire autre chose que du
néant, alors l’Etre, tout ce qui est, relève de
la substance au sens philosophique du terme,
c’est-à-dire qu’il est toujours par lui-même et
qu'il ne peut être le sujet d'aucune autre
chose que lui-même.

Or, le réel est régi par le principe de
causalité de sorte qu'une vérité conceptuelle
doit avoir sa correspondance en termes de
véracité factuelle.

L'état "d'aucune autre chose que l'être lui-
même", celui “d’être par soi-même” doivent
alors être mesurés dans le réel objectif par
voie de conséquence: l'être doué de conscience
esseulé dans le cosmos de sorte qu'il ne peut
être le sujet "d'aucune autre chose que lui-
même" et qu'il ''est par lui-même'' en vertu de
son libre arbitre.

L'existence est donc une nécessité en raison de
la vérité de l’Etre.

Lien du texte complet :
https://cequiunie.blogspot.com/.

Le texte est construit comme suit :

-Partie 1 : De ce qui est ;
-Partie 2 : De ce qui n’est pas ;
-Partie 3 : Du réel objectif (avec
l’explication du moteur de la gravitation, de
l’intrication quantique, de la superposition
quantique et de la dualité onde-corpuscule);
-Partie 4 : De la raison de l’existence (avec
l’explication de ce qu’est la mort et la preuve
de l’âme humaine par ce qui est substantiel: le
sentiment);
-Partie 5 : Conclusion sur l’issue du progrès à
l’heure de l’ordinateur quantique;

Merci d’avance pour vos avis.

movingmazes   -   2019-12-19 - 14:26
4 principes pour changer le monde et Kovanianisme
J'ai lu, puisque c'était le sujet qui était
plutôt en haut de la pile, l'intervention
Guillaume_des_CS. Je l'ai trouvé intéressante,
jusqu'à l'énoncé des 4 principes, qui m'ont
vraiment déçu au-delà de tout ce à quoi je
m'attendais.
Je propose donc d'ouvrir la discussion à la
redéfinition de ces 4 principes, et, pour ne
pas interférer avec les tenants du
Kovanianisme, de les débaptiser, de les
désassocier de Kovanian et du Kovanianisme,
puisqu'ils n'auront plus rien à voir.

D'ailleurs pourquoi 4 principes, et pas 3 ou
5,
cela reste ouvert.

Voilà les principes que je propose
(aujourd'hui, peut-être demain mon avis aura-
t-
il changé :
1) Tous différents :
Tout le monde accepte que tout le monde est
différent de tous les autres.
2) Paradoxe : Nous sommes tous le centre du
monde à nos yeux
Tout le monde se voit comme le centre du monde,
mais tout le monde est dans le monde, et ce
monde est partagé par la force des choses, donc
tout le monde essaie de réfléchir sur le fait
qu'il faut chercher à apporter une solution au
problème que chacun se voit comme la moitié du
monde à lui tout seul, mais qu'il y a quand
même pas mal de monde à se percevoir comme
cela, et donc une harmonie à chercher, trouver
et construire un peu mieux que ce qui est en
train de se dérouler sous nos yeux.
3) On donne du travail à tous et on réduit les
inégalités trop criantes (actuelles).
Il convient donc de chercher et trouver le bon
compromis entre d'une part la recherche de son
intérêt égoïste, notamment en matière de
recherche (immédiate ou non) d'accumulation
des
biens matériels, et d'autre part de décider
plus collectivement quel sont les travaux qui
doivent être entrepris et payés et créés pour:
a) donner à tous la possibilité de travailler
et b) Mettre une limite (un facteur 1000 ou 10000
par exemple) entre ce que gagne
annuellement le mieux payé et le moins payé.
dans le but de diminuer le crime organisé
engendré par trop d'inégalités (qui font que
certains ne peuvent plus rien faire d'autre
pour survivre que de tomber dans la
délinquance.) et c) faire en sorte que ces
travaux soient utiles pour tout le monde, par
exemple pour 80% d'entre eux. (On laisse quand
même 20% pour permettre à la liberté
individuelle de s'exprimer en utilisant des
ressources prises aux autres pour sa
satisfaction personnelle) (ce rapport de 80-20
un peu arbitraire, est d'ailleurs sujet à
modification, je le pose simplement dans un
souci de préservation de liberté individuelle.)
4) On moralise la vie autour de valeurs parmi
lesquelles chacun peut faire son marché
Chacun peut donc choisir ses valeurs
prioritaires, pour mener son existence avec le
sens et dans la direction qu'il veut donner à
sa vie.
Cette moralisation a lieu en commençant par une
recherche d'être capable soi-même de se
remettre en question et d'aller étudier les
arguments de l'autre, qui n'est pas d'accord
avec nous. Ce qui va aussi avec le fait d'être
moins imbu de soi-même et d'être moins certain
d'avoir tout plus mieux compris que les
autres.
FIN

P.S.:
Et voilà pourquoi les principes originaux me
déçoivent:

Premier principe kovanien : "je" est le
centre
de tout ; _ Ben non, on ne sait pas s'il y a
un
centre à tout, et cela semblerait difficile à
prouver de toute façon, donc c'est mal parti.
(Il y a des choses qui n'ont pas de centre :
par exemple la surface d'une sphère n'a pas
de
centre sur ladite surface. Tous ses points
pourraient être pris comme centre. De plus si
j'essaie de me faire une représentation
mentale
de l'univers, avec le peu de connaissances
dont
je dispose, je vois qu'il y a pas mal de vide
et de temps en temps un amas de matière. Alors
s'il y a un centre à tout cela, pourquoi ne
serait-il pas sur un point vide?
Deuxième principe kovanien : la vie est
jouissance ; Là encore : ben non, elle est bien
plus riche que cela, elle ne peut se ramener
qu'à cela. Ce que je connais de la jouissance
me semble éphémère. Donc vouloir construire
quelque chose à partir d'un tel principe me
semble là encore mal parti.
Troisième principe kovanien : il n'est de
responsabilité qu'individuelle ; Ben là
encore,
non : Supposons qu'on ait à voter entre un bon
et un mauvais. Supposons que je vote pour le
mauvais mais que le bon l'emporte. De quoi
suis-je responsable? Certainement pas de ce que
le mauvais aurait fait s'il était arrivé au
pouvoir, puisque c'est le bon qui l'a
emporté.
Supposons maintenant la même chose mais c'est
le mauvais qui l'emporte, il déclenche des
guerres, qu'il perd, et les vainqueurs me
demandent des comptes... de nouveau de quoi
suis-je responsable? J'ai voté la même chose,
mais le dénouement dépend plutôt d'une
responsabilité collective, qui peut m'être
totalement extérieure (1ère situation).
Quatrième principe kovanien : il n'est de
jouissance que parfaite. Ben non, la vie nous
apprend que la chimie de notre corps induit des
moments où on se sent mieux que d'autre. Et il
y a les petits plaisirs... Si ce dont tu as
envie, c'est de 2 carrés de chocolat et qu'on
ne t'en donne qu'un, ta jouissance sera moins
parfaite, surtout si tu vois l'autre en face
en
prendre 2 juste parce qu'il est plus fort que
toi. Et la torture? Une jouissance parfaite
puisque si on assemble les principes 2 et 4,
c'est cela que cela veut dire... Bon... c'est
un peu trop masochiste pour moi. J'ai de la
peine à suivre le Kovanianisme. Et j'ai peur
qu'il ne doive son succès que dans le fait
qu'il fait miroiter jouissance et simplicité
au-delà de ce qui est possible de mettre en
place réellement.
Dommage, car l'idée de trouver un dénominateur
commun acceptable pour tous, sous forme de
principes, me semble intéressante.


Léon 65   -   2019-12-13 - 14:20
Kovanianisme (suite)
Comme je le disais hier, j'aime bien ce que Guillaume_des_CS nous a ébauché là. Alors j'ai cherché un peu, afin d'en savoir un peu plus sur ce fameux Kovanianisme. Et je suis tombé sur ce forum, se disant politique. Après tout, tout est politique.

https://forum-politique.org/d/141075-4-petits-principes-tout-simples-pour-changer-de-monde/56

J'ai trouvé là de quoi satisfaire un petit peu ma curiosité, et ce que j'ai lu est venu renforcer ma sympathie pour ce Kovanien.
Hélas j'ai pu encore mesurer là, sur ce forum soi-disant politique, combien il était difficile aujourd'hui sur Terre, du moins "chez nous" en France... d'exposer ce genre d'idées.

En tous cas, merci encore Guillaume_des_CS


Léon 65   -   2019-12-12 - 13:45
D' Utopia à la Nouvelle Utopia, en passant par Kovania.
C'est avec un peu de retard que je lis le récit de voyage de notre "Grand Ambassadeur du Kovanianisme". Et j'avoue y avoir pris un certain plaisir.

Ces 4 principes me plaisent bien, pour moi le "je" est évidemment au centre de tout, le "blockhaus" me rappelle la célèbre caverne, etc. Personnellement je pense que ce sont là les bases, ou les fondations, ou le ciment... de cette Nouvelle Utopia dont nous avons tant besoin. Quoi qu'il en soit il y a là matière à réfléchir et discuter. Sérieusement bien sûr.

Merci Guillaume_des_CS

Top10   -   2019-11-05 - 12:57
Evolution du monde incroyable !
https://youtu.be/RcMmMdCvAUk


Page : 1 2  3  4  5  Suivante  Dernière



Accueil     Forum des Toupinautes     Haut de page